XIVe siècle

ehanne d'Evreux, qui tenait la châtellenie de Brie-Comte-Robert par héritage, devint l'épouse du dernier roi capétien direct, Charles IV le Bel. A la mort de celui-ci (1328), elle bénéficia de confortables revenus (douaire royal assis sur de nombreux fiefs en Brie et en Champagne), qui lui permirent de consacrer des sommes importantes à l'entretien et à l'amélioration de ses possessions propres, dont Brie-Comte-Robert.
Elle fit faire d'importants travaux au château, comme l'attestent ses comptes conservés aux Archives nationales.

 

Grand sceau
de Jeanne d'Evreux
(Bibliothèque Nationale)

Le château devint une résidence de prestige où tous les grands seigneurs du royaume, notamment les ducs de Bourgogne, n'hésitèrent pas à séjourner. On y vit, aussi en 1349, le mariage du roi Philippe VI de Valois et de Blanche d'Evreux-Navarre, nièce de la reine Jeanne.
La dame de Brie fit, en particulier, aménager luxueusement la demeure seigneuriale située contre les courtines S-O, S-E et surtout N-E. Elle fit construire une chapelle dédiée à Saint-Denis, accolée à la tour Saint-Jean et dessiner de vastes jardins d'agrément.
Jeanne d'Evreux mourut au château en 1370, à l'âge de 69 ans.
A la fin du XIVe siècle, le château revint au domaine royal, puis à la famille d'Orléans.