XVe siècle

ouis d'Orléans mena une vie brillante au château de Brie-Comte-Robert (tournois, réceptions de grands seigneurs), mais, devant l'insécurité grandissante, il fit armer le château dès 1405. Après son assassinat par Jean sans Peur, duc de Bourgogne, et la constitution du parti Armagnac (1407), le château passa sous le contrôle du parti Bourguignon, qui s'assurait ainsi une étape sûre sur la route menant de Paris vers la Bourgogne.

Boulets de pierre de bouches à feu
mis au jour au château (
XVe s.)

 

Blanc de billon d'Henry VI d'Angleterre - XVe s.
Pièce d'argent trouvée au château marquant l'occupation anglaise pendant la Guerre de Cent Ans.

En 1420, le passage de l'armée anglaise, en route pour Troyes, et le siège de Melun qui s'ensuivit, amenèrent quelques désordres dans la ville, mais n'affectèrent pas le château. C'est à partir de 1429 que la ville fut, "par quatre diverses fois en trois ans", prise et reprise par les Français et les Anglais. Le fait majeur reste toutefois le siège mis en septembre 1430 par le comte de Stafford, qui provoqua d'immenses dégâts, tant dans la ville que dans le château. La place fut rachetée par les Français en 1434 et rendue à son propriétaire légitime, Charles d'Orléans. Son fils, le futur roi Louis XII, fit entrer le château dans le domaine royal.